Types d'eclairage
Secteurs d'application
Effets lumineux
Types d'eclairage
Secteurs d'application
Effets lumineux

City Gate

Valletta, Malta
  • Culture
  • Infrastructure

Info Projet



En 2008, le cabinet Renzo Piano Building Workshop a lancé le projet « Valletta City Gate », qui a remodelé l’accès au  centre historique de la capitale maltaise. Le complexe se compose des bâtiments du nouveau parlement maltais, de la  récupération des ruines de l'opéra voisin et de la nouvelle porte de la ville de La Valette.  La complexité du projet, savamment prise en main par le cabinet Renzo Piano, réside dans la succession de niveaux de  hauteurs différentes qui a conduit à la réalisation d'une grande opération de redéfinition du lieu.  Le dénominateur commun de ce projet était l’usage innovant de la pierre maltaise, une pierre calcaire aux tons chauds  jaunes, qui prend des consistances et des fonctions différentes selon la structure d'architecture. Le bâtiment est une  alternance de surfaces massives dépourvues de décorations pour une fonction structurelle et des surfaces aux formes  complexes et méticuleusement étudiées pour la texture de l’édifice.


Cette approche du projet a chambardé le concept de  revêtement extérieur ; ici, une paroi « active » intègre des éléments brise-soleil conçus selon l'inclinaison des rayons  solaires. La réalisation de cette texture des façades a permis d'atteindre aussi bien de hautes performances sur le plan  du contrôle climatique de l'édifice que de suivre l'idée conceptuelle du cabinet RPBW de modeler un « bloc érodé par le  vent », dépouillé et sans décorations, comme hors du temps.  Le projet d’éclairage développé par le concepteur en lumière français Frank Franjou en collaboration avec le cabinet  RPBW veut mettre en avant les lignes directrices imposées par le projet d’architecture, par l’altimétrie continue de  hauteurs aux différentes textures matérielles.  Les principales demandes exposées par Frank Franjou sur le plan de léclairage visaient à trouver des solutions  conceptuelles très flexibles et à impact minime. 


L’éclairage extérieur du site tend à souligner les volumes des bâtiments, conçus sur plusieurs niveaux, et à exalter les  ouvertures et les parcours qui relient le fossé, les murailles de la ville, le Parlement, et l'opéra.  Les corps éclairants proposés pour répondre aux exigences du maître d’ouvrage ont été les Linealuce, pour leur design  linéaire et compact à optique wall washer, encastrés à ras du dallage, pour un éclairage rasant des murs pleins qui  donnent un rythme constant sur le périmètre du site.  Pour les zones d’entrée du nouveau bâtiment du Parlement, construit sur deux énormes volumes en pierre soutenus par  des pilotis en recul pour donner une impression de suspension en l'air, l'éclairage fonctionnel a été réalisé avec un  maillage de corps éclairants Maxy Woody à source LED, pour lesquels une optique asymétrique a été spécialement  étudiée afin d’obtenir une grande uniformité sur le plan de passage. 


Le choix conceptuel de ne pas intervenir sur la texture des façades avec une lumière projetée mais d’utiliser un rétro-  éclairage a permis de faire ressortir la structure alvéolaire que dessinent les brise-soleil, en créant des jeux d'ombres et  de lumière nets.  Pour les intérieurs du nouveau bâtiment du Parlement, les détails des solutions d'éclairage ont été développés en étroite  collaboration avec le cabinet RPBW, en adaptant et en modifiant nos produits standard aux exigences du chantier.  Compte tenu des espaces et des pièces bien définis, il a été nécessaire d'étudier un éclairage fonctionnel flexible qui  réponde aux exigences en matière de normes d'éclairage pour les lieux de travail (NORME UNI EN 12464).


Un système  en aluminium extrudé qui s'étend le long des différentes pièces du bâtiment sur les faux-plafonds en tout genre a été  étudié pour pouvoir installer des lignes de corps éclairants IN30 avec écran à micro-prismes pour l’éclairage général des  lieux communs et des projecteurs Le Perroquet et Primo Piano pour l'éclairage d'accent.  La flexibilité de l’éclairage se perçoit aussi dans la salle du Parlement, où des projecteurs à LED Le Perroquet ont été  installés, dans les trois versions : suspension, applique et sur rail pour un éclairage direct et indirect des espaces. Le  design du produit se révèle léger et l’on perçoit la symétrie et le rythme des espaces. 

 

Vous travaillez sur un projet similaire?

Besoin de plus d’information?

  • Year:
    2008
  • Client:
    Grand Harbour Regeneration Corporation plc
  • Designer:
    Studio Renzo Piano Building Workshop
  • Architecte(s):
    Valletta City Gate
  • Concepteur(s) lumière:
    Frank Franjou, RPBW
  • Photographer:
    Michel Denancé