Types d'eclairage
Secteurs d'application
Effets lumineux
Light Source
Types d'eclairage
Secteurs d'application
Effets lumineux
Light Source

Ecce Homo. De Marino Marini à Mimmo Paladino

About Project

La sculpture de figure dans l'art italien de l'après-guerre à ce jour est le thème d’Ecce Homo, une exposition collective de plus de quarante œuvres qui s'est tenue à l'ancien lazaret du port d'Ancône, du 28 octobre 2016 au 7 mai 2017. L'exposition, qui s'étendait sur les 1500 m² de l'entrepôt de tabacs (Magazzino Tabacchi) - un nom qui rappelle l'usage plus récent de la Mole lorsque le bâtiment était sous le monopole de l'état, propose un parcours d'immersion entre la solidité éthérée des sculptures et la spatialité austère de Vanvitelli. Flavio Arensi, le curateur, offre au visiteur une expérience émouvante au cœur de la sculpture italienne contemporaine, en exposant certains artistes des plus représentatifs de la période, qui se sont essayés à l'exploration de la condition humaine plus que dans la représentation de la figure en elle-même.

L’installation d'Andrea Mangialardo prend la forme d'un parcours libre à travers la sculpture contemporaine, qui s'étend de Marino Marini à Mimmo Paladino, en passant par Enzo Cucchi et Valeriano Trubbiani, originaires des Marches. Il en ressort une grande hétérogénéité d'œuvres, différentes par leurs dimensions, matières et couleurs, s'étendant des techniques plus traditionnelles - comme la pierre de La disputa dei sette savi di Atene de Fausto Melotti, la terre cuite des Dormienti de Mimmo Paladino, le bronze de la Tebe distesa nell’ovale de Giacomo Manzù et la céramique de la Testa di donna de Lucio Fontana – à des solutions poly-matières et expérimentales comme Morte stagioni et Ractus ractus de Valeriano Trubbiani ou Dal Tutto il Nulla e dal Nulla il Tutto ma se dal Nulla non viene il Tutto il Tutto è Nulla de Donato Piccolo. Des styles et des matériaux différents qui désorientent le visiteur dans un dédale d'art, mélange de mystère, d'inquiétude et de surprise, où le tissu narratif s'organise par thématiques et références. Le système d'éclairage adopté est unique, avec des projecteurs Palco gradables, qui apportent une uniformité esthétique à l'installation et garantissent une grande flexibilité fonctionnelle. La haute polyvalence de la solution due à l'installation sur rail des projecteurs et à la gamme étendue d'accessoires disponibles permet en effet une certaine flexibilité, et donc des effets lumineux spécifiques pour chaque œuvre. Le recours à une température de couleur chaude et à un fort indice de rendu de couleur apporte également de l'émotion à l'exposition, en mettant en valeur les différents matériaux exposés et en accentuant le caractère brut de l'installation de panneaux, et les surfaces usées, érodées par le temps, du volume architectural.

L'exposition, organisée et gérée par Civita Mostre, Fondo Mole Vanvitelliana, Museo Tattile Statale Omero – CoopCulture et OPERA Società Cooperativa Sociale ONLUS, a été réalisée sous le patronage et avec l'aide de la Région des Marches, Fondazione Domus, Fondazione Marche Cultura et l'Université Polytechnique des Marches.
 

Working on a similar project?

Besoin de plus d’information?

  • Year:
    2017
  • Client:
    Ville d'Ancône, Fondazione Cariverona
  • Architecte(s):
    Andrea Mangialardo – installation
  • Concepteur(s) lumière:
    Andrea Mangialardo
  • Photographer:
    Cristian Fattinnanzi

Products Used:

The Blade

Nous sommes toujours fascinés par la beauté. La beauté confère aux choses leur immortalité.
hidden button