Trouver un code

Trouver les références produit dont vous avez besoin en filtrant l’ensemble de notre gamme.

Chercher des références
Code Finder

Le Palais de Justice à Paris

810644_RPBW_TRIBUNAL_0917_09-01
810644_RPBW_TRIBUNAL_0917_09-02
810644_RPBW_TRIBUNAL_0917_09-03
810644_RPBW_TRIBUNAL_0917_09-05
810644_RPBW_TRIBUNAL_0917_09-06
810644_RPBW_TRIBUNAL_0917_09-07
810644_RPBW_TRIBUNAL_0917_09-08
Depuis le Moyen-Age, le bâtiment qui entoure la Sainte-Chapelle sur l'île de la Cité est le symbole de la justice parisienne. Au fil des siècles, l'espace s'est révélé insuffisant et de nombreux bureaux ont été transférés dans différents lieux de la ville. En 2010, un concours a été organisé pour arriver à créer « les nouveaux tribunaux de Paris », près de la Porte de Clichy, pour regrouper les salles et les services de l'institution judiciaire. Le siège historique sur l'île de la Cité accueillera toujours la Cour d'assises, la Cour d'appel et la Cour suprême.

Le concours pour le nouveau Palais de Justice a été remporté par le projet de Renzo Piano Building Workshop, proposant une solution différente de ce que demandait le gouvernement français, qui souhaitait deux bâtiments distincts : l'un pour les fonctions publiques comme les salles d'audience, et l'autre pour les bureaux.  Dans le projet de Renzo Piano, l'idée a été en revanche de regrouper tous ces espaces en un seul grand édifice qui devienne, par ses dimensions et son statut, un point de départ pour la requalification du quartier, autour de la Porte de Clichy.

Le bâtiment se trouve en effet dans le nouveau quartier de Clichy-Batignolles, entre Montmartre et la Défense et se base sur une approche de type écologique, au sein du projet du Grand Paris.
Les travaux du nouveau Palais de Justice de Paris ont commencé en mai 2015.
La construction se dresse sur une zone en forme de L entre le périphérique et le parc Martin Luther King.  Les chiffres parlent d'eux-mêmes : une hauteur de 160 mètres, une surface intérieure d'environ 110 000 m² et une capacité d'accueil de 8800 personnes par jour.
Sa base est un socle à développement principalement horizontal sur lequel se dressent trois parallélépipèdes superposés, non alignés, qui créent donc un profil en escaliers.
L'entrée se fait par l'esplanade et mène ensuite au hall public, la salle des pas perdus, où les visiteurs sont accueillis puis dirigés. L'atrium, d'une hauteur de 28 mètres, est baigné de lumière naturelle venant des façades entièrement vitrées et des lanterneaux.

La nuit, l'atrium est éclairé par la lumière diffuse des suspensions Justin spécialement créées pour ce projet. Le produit a été développé pour fournir, aux heures nocturnes, une importante quantité de lumière et pour habiter, par sa présence, l'espace de ce grand atrium. Il présente deux groupes optiques en fonte d'aluminium, avec écran en matière plastique qui diffuse la lumière, vers la haut comme vers le bas, en évitant tout éblouissement. Trois tiges rigides les maintiennent assemblés et passent à travers un disque, également en plastique et qui émet lui aussi de la lumière, grâce à une exécution au laser qui fait diffuser de façon homogène sur toute la surface la lumière émise par un Underscore Ledstrip disposé au centre : un appareil qui ne passe pas inaperçu, aussi bien de jour que de nuit. 

La perception d'un espace baigné de lumière est aussi liée au choix du mobilier, en bois clair et de couleurs neutres. Le hall donne accès à tous les espaces publics (une salle de réunions, une cafétéria ouverte à tous et tous les services d'information publique), ainsi qu'aux 90 salles d'audience.
Décorées de parquet et de panneaux en bois de hêtre évaporé, la plupart des salles bénéficient de la lumière du jour qui filtre à travers les façades et, la nuit, sont éclairées avec le même type de lumière omniprésente, très diffuse et homogène apportée par l'association des cônes lumineux des projecteurs Front Light et des encastrés Reflex.

Une étude approfondie a été menée pour les espaces extérieurs qui sont de hauteurs différentes : au huitième étage se trouve une terrasse plantée de végétaux de 7000 m², ainsi que le restaurant du personnel. Cet espace est imaginé pour marcher, réfléchir et pour des rencontres conviviales entre les employés du Palais. Un véritable jardin suspendu qui s'ajoute à ceux des 19ème et 29ème étages, en mêlant harmonieusement bâti et monde végétal. 
La nuit, les extérieurs sont éclairés par des projecteurs Maxiwoody et par des bornes iWay dont la fonction est de sécuriser les parcours.

La performance énergétique de tout le bâtiment atteint les objectifs du Plan Climat de Paris et est conforme aux normes thermiques de 2012. La certification HQE (norme française de haute qualité de l'environnement) est en cours. La production d'énergie est confiée à des panneaux photovoltaïques, verticaux et horizontaux, qui recouvrent les façades Est et Ouest et qui, au-delà de témoigner de la volonté de recourir à une énergie renouvelable dans les bâtiments publics, donnent du caractère au bâtiment avec une vibration lumineuse très particulière.
 


Working on a similar project?

Besoin de plus d’information?

  • Année
    2018
  • Maître(s) d’ouvrage
    Établissement Public du Palais de Justice de Paris + Bouygues Bâtiment
  • Architecte(s):
    Renzo Piano Building Workshop
  • Concepteur(s) lumière:
    Cosil Peutz
  • Photographie
    Michel Denancé

Project Quote

"La lumière, la transparence, le sens d'appartenance du bâtiment à la ville sont notre langage"

Renzo Piano, La Croix, 10 avril 2018

Products Used: